F1 : Après Flins, Sarcelles se mobilise contre son projet de circuit
Article mis en ligne le 11 juin 2009
dernière modification le 10 juin 2009
Imprimer logo imprimer

Initié il y a plusieurs mois, le projet de circuit F1 / circuit moto dans les communes du nord de Sarcelles semble connaître un nouveau jour suite à la forte opposition rencontrée par celui de Flins. Le projet de Sarcelles encourt cependant les mêmes reproches que son concurrent des Yvelines...

Nuisances locales

Déjà durement frappées par la proximité des aéroports de Roissy CDG et du Bourget et leur incessant ballet d’aéronefs, les populations environnantes devront subir les nuisances sonores supplémentaires d’engins extrêmement bruyants.

Cette pollution sonore aussi bien qu’atmosphérique (Nox, CO, poussières,…) sera quasi quotidienne étant donné le nombre de circuits prévus : F1, moto, loisirs, karting,…

C’est évidemment sans compter les nuisances et congestions de circulation associées aux grands événements (un parking de 25 000 places serait prévu).

Impact environnemental

Un an et demi après le Grenelle de l’environnement, la mise en scène de véhicules consommant des quantités phénoménales de carburant ridiculise les efforts de sobriété énergétiques qui sont nécessaires à lutte contre le réchauffement climatique.

Le projet de circuit de SarcellesPar ailleurs, des dizaines d’hectares de terres aujourd’hui cultivées vont être artificialisées mettant en danger le caractère agricole de la plaine de France et précipitant son urbanisation.

Dans ce contexte, le concept d’ « éco-département » que promeut le Conseil Général est une utopie.

Création d’emplois hypothétique

Les 10 000 emplois promis ne reposent sur rien de tangible : de quels emplois parle-t-on et pour qui ? De ceux liés à un centre de recherche sur l’automobile ? Ces emplois sont durablement ancrés dans l’ouest de l’Ile de France et ne profiteraient pas aux populations en difficulté du Val-d’Oise.

De ceux liés à un centre sportif de grande taille ? Loin de toute ligne de transport en commun ce centre est un leurre.

De ceux liés au circuit lui-même ? Celui de Magny- Cours n’a jamais créé plus de 50 emplois directs et 400 indirects.

Pour toutes ces raisons nous pensons que ce projet, même s’il n’accueille finalement pas de formule 1 et se limite aux autres circuits de sports mécaniques est un projet d’un autre temps qui n’a pas sa place dans notre département. Il ne fera que créer des nuisances supplémentaires sans retombées économiques pour les habitants des zones limitrophes.

Aussi venons-nous de constituer un collectif d’opposition à sa réalisation composé pour l’instant d’associations de protection de l’environnement et d’associations citoyennes.

Plus d’infos :

http://www.valdoisesansf1.org/


flèche Sur le web : http://www.mediaseine.fr/F1-Apres-F...
Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.20
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.