Mosley : les écuries de F1 sont incapables de s’entendre au niveau sportif
AFP
Article mis en ligne le 19 juin 2009
dernière modification le 21 juin 2009
Imprimer logo imprimer

Le président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) Max Mosley a estimé samedi que les écuries de Formule 1 (Fota), qui menacent de créer un championnat concurrent dès 2010, sont incapables de s’entendre au niveau sportif.

« Au niveau du système de gouvernance, je ne crois pas qu’une quelconque équipe veuille faire les règles, parce que les écuries ne sont jamais d’accord à ce sujet. Et quand elles sont d’accord sur les règles, elles s’opposent sur leurs interprétations », a déclaré Max Mosley à la BBC.

La polémique sur les doubles diffuseurs, qui a nourri le début de saison, était « entièrement montée par les équipes et (la FIA) a dû décider quelle était la juste interprétation des règles qu’elles avaient décidées. Il n’y a pas beaucoup de futur là-dedans », a avancé le président de la FIA.

Max Mosley a observé que la Fota menait une « lutte pour le pouvoir, pas pour l’argent ».

« Il y a un individu, Flavio Briatore, qui se prend pour Bernie (Ecclestone). Il a parfaitement le droit d’avoir cette volonté. Mais je pense que Bernie doit penser que s’il veut son business, alors il n’a qu’à venir et l’acheter. Il ne peut pas juste le prendre », a-t-il remarqué.

Concernant le combat juridique que se sont promis FIA et Fota, Mosley a averti que la Fédération internationale avait de « très bons » conseillers juridiques, qui sont « très forts et très clairs », donc « nous sommes très confiants ».


flèche Sur le web : http://www.lepoint.fr/actualites-sp...
Forum
Répondre à cet article

Prochainement

Pas d'évènements à venir

Quelques chiffres...



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.20
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.