Flins n’est plus en pôle pour le GP de France

http://www.intalk.fr/sports/index.php/automobile/formule-1/610-flin-nest-plus-en-pole-pour-le-gp-de-france

Article mis en ligne le 24 mai 2009
Imprimer logo imprimer

Après Disneyland, Flins va-t-il passer à la trappe ? Alors que le projet présente de solides arguments pour l’organisation du Grand Prix de France en 2011, il est remis en cause par certains. Sarcelles, dont la candidature est défendue par Jean Pierre Beltoise, ancien pilote de F1, est en toujours en course. Mais le Paul Ricard, contre toute attente, est aussi en lice.

Le choix de Bernie Ecclestone sera crucial pour le Grand Prix de France. Mais est ce que la course française aura un circuit qui lui permettra de se dérouler ? Voici la véritable question. Alors qu’Euro Disney présentait un projet sans faille, il est tombé à l’eau. Flins paraît alors l’endroit idéal pour organiser un éventuel Grand Prix de France en 2011. Mais le collectif « Flins sans F1 » est hostile à cette organisation. Mercredi dernier, dans un communiqué, le groupe a réclamé l’arrêt immédiat du projet, dans les Yvelines, et des travaux qui ont commencé. Après le rejet en cassation de son pourvoi, Pierre Bédier, est obligé de quitter la présidence du Conseil Général des Yvelines. « Pierre Bédier n’étant plus président du conseil général des Yvelines, le circuit de F1 se retrouve privé de son principal promoteur. Nous demandons l’arrêt immédiat de ces fouilles afin de préserver la faune protégée qui s’y trouve ainsi que le caractère cultivable du terrain". C’est ce qu’ont déclaré les opposants au circuit, en faisant référence aux fouilles archéologiques obligatoires préalablement à des travaux de construction. Ces derniers ont également demandé à tous ceux qui sont candidat à la succession de Pierre Bédier de prendre une position claire sur ce projet, qui est selon eux, destructeur de l’environnement, dont le coût est démesuré.

Le Paul Ricard en option ? - La situation de Flins en délicatesse, voilà qu’un nouveau prétendant entre en lice pour accueillir le Grand Prix de France. Le HTTT Paul Ricard (High Test Technology Track). Le Paul Ricard, situé dans le Sud Est, et dont le propriétaire n’est autre que le détenteur des droits commerciaux de la F1, Bernie Ecclestone en personne, pointe le bout de son nez. Apparemment, le directeur du circuit varois, Gérard Neveu, a été approché par plusieurs personnes. Pourtant, il y a quelques mois, l’idée même que le site pouvait accueillir la F1 aurait été rejetée d’un revers de main. Le circuit a depuis peu ouvert ses portes au public et la nouvelle direction cherche à renouer avec la compétition automobile. L’avantage est que le circuit est homologué pour la catégorie reine. D’ailleurs, peu avant le Grand Prix de Monaco, plusieurs écuries n’hésitaient pas à venir passer quelques jours pour faire des tests aérodynamiques. Ceci n’est pas négligeables en ces temps économiquement difficiles. Néanmoins, rien n’est fait. Mais la porte est grande ouverte, et les personnes en charge du dossier n’hésiteront pas à franchir le pas. Cela permettrait sûrement de rallumer les passions dans tout le grand Sud.

Par Florian Janot pour intalk.fr

Forum
Répondre à cet article

Prochainement

Pas d'évènements à venir

Quelques chiffres...



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.20
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.