Communiqué de presse Anny Poursinoff Députée Europe Ecologie – Les Verts
JPEG - 59.6 ko
Article mis en ligne le 25 février 2011

par Webmestre
Imprimer logo imprimer

OGM, pesticides, algues vertes..
avec France Nature Environnement, révoltonsnous
 !

Paris, le jeudi 17 février 2011
A la veille du Salon de l’Agriculture, la campagne d’affichage menée par France Nature
Environnement (FNE) sur les dégâts provoqués par une agriculture intensive fait l’objet de vives
controverses. En partie censurée, elle a été vivement attaquée par Bruno Le Maire, ministre en
charge de l’agriculture, alors que de son côté, le Président de la Région Bretagne, JeanYves
le
Drian, porte plainte.

Anny Poursinoff, députée Europe Ecologie – Les Verts, tient à témoigner sa profonde solidarité
envers Bruno Genty, président de FNE. Elle souhaite saluer le courage et la détermination de celles
et ceux qui n’ont de cesse de dénoncer les méfaits d’une agriculture intensive, soumise aux intérêts
des agroindustriels.

« Algues vertes, pesticides, OGM... qui seront et sont déjà les premières victimes ? La biodiversité et
notre santé sont directement menacées par ce modèle agricole ultraproductiviste
qui s’est
développé au détriment de la sécurité alimentaire, de la qualité des produits, de l’environnement,
des consommateurs et des paysans » déclare Anny Poursinoff.

« Nous sommes toutes et tous concernées.

Dans les Yvelines, on s’interroge ainsi sur l’origine des
algues vertes qui polluent l’étang du Perray : conséquences des stations d’épuration ou des
exploitations agricoles du secteur.. l’enquête est ouverte ».

Le ministre de l’agriculture choisit de soutenir au niveau français mais aussi européen cette fuite en
avant dans le productivisme : course à la taille des exploitations, dépossession des agriculteurs au
profit de l’industrie agroalimentaire
ou des firmes multinationales de la chimie, réduction des aides
à la conversion au bio, manque de prise en compte du bienêtre
animal... D’autres solutions existent.

Un modèle plus soutenable doit être adopté. Il s’agit de soutenir une agriculture paysanne, de
proximité, respectueuse de l’environnement. Promouvoir le développement d’une agriculture
biologique locale, en circuits courts, doit être une priorité. Les formations doivent être revues pour
intégrer ses diverses dimensions.

Contact
apoursinoff@assembleenationale.
fr
01 40 63 05 14 / 05 64

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • ogm_cp.jpg
  • 59.6 ko / JPEG
Forum
Répondre à cet article
Communiqué de presse Anny Poursinoff
Webmestre - le 25 février 2011

Le ministre en charge de l’agriculture a déjà quelques difficultés avec les surfaces, alors pour débattre de leur contenu...



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.20
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.