F1 : appel au boycott du GP d’Allemagne
Article mis en ligne le 9 juillet 2009
dernière modification le 4 octobre 2014

par Webmestre
Imprimer logo imprimer

Par Thomas HETEAU
Malgré les excuses de Bernie Ecclestone, suite à ses propos tenus dans les colonnes du Times, un appel au boycott du Grand Prix du Nürbürgring, qui aura lieu ce week-end, a été lancé par le vice-président du Conseil des juifs d’Allemagne, Dieter Graumann.

Prévisible. Les propos tenus samedi par Bernie Ecclestone ont suscité un véritable tollé. Dans une interview publiée par le Times, le grand patron de la F1 a une nouvelle fois fait dans la provoc, expliquant notamment qu’il préférait les dictatures aux démocraties et avouant son admiration pour Adolf Hitler. « C’est terrible à dire je suppose, mais à part le fait qu’Hitler s’est laissé emporter et persuader de faire des choses dont j’ignore s’il voulait les faire ou pas, il était en position de commander beaucoup de gens et d’être efficace », avait-il déclaré.

Dieter Graumann, le vice-président du Conseil central des juifs d’Allemagne, n’a pas tardé à réagir. Lundi, le responsable a appelé au boycott du Grand Prix d’Allemagne de Formule 1, qui doit se tenir ce week-end sur le circuit du Nürburgring. « Toutes les équipes devraient dire les choses clairement : si on vante les mérites de Hitler, c’est la sortie de piste », a-t-il expliqué sur le site du Handelsblatt. Car pour Dieter Graumann les excuses d’Ecclestone n’y font rien. Face aux réactions que cette interview a suscité, Ecclestone évoquait pour sa défense un « malentendu ».

« Je n’ai pas évoqué Hitler comme un exemple positif, j’ai seulement observé que, avant de commettre ses crimes horribles, il avait agi efficacement contre le chômage et la crise économique », a-t-il expliqué au journal allemand Bild. Réponse de Graumann : « Ce Monsieur est soit totalement stupide, soit incroyablement méchant - peut-être d’ailleurs les deux ».


flèche Sur le web : http://www.lesdessousdusport.fr/f1-...
Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.20
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.