FIA : la guerre est déclarée
Article mis en ligne le 19 octobre 2009
dernière modification le 4 octobre 2014

par Webmestre
Imprimer logo imprimer

La rédaction - Louis Chenaille (avec GN à Interlagos) - RMC.fr, le 17/10/2009
Deux candidats se disputeront le 23 octobre la présidence de la Fédération internationale de l’Automobile : le Français Jean Todt et le Finlandais Ari Vatanen, qui s’estime défavorisé au point de faire appel à la justice !
La guerre est désormais ouverte entre Ari Vatanen et la FIA, dont l’ancien champion du monde de rallye et député au Parlement européen brigue la présidence. « Ari Vatanen, l’un des candidats à la présidence de la FIA, a déposé ce jour (vendredi) un recours devant le Tribunal de Grande Instance de Paris, pour demander au tribunal d’imposer un certain nombre de mesures dans le cadre de l’élection », a annoncé vendredi l’instance suprême de l’automobile.

Depuis plusieurs jours, le Finlandais accuse le président sortant, Max Mosley, de contrevenir aux règles de neutralité en s’engageant ouvertement pour le Français, Jean Todt, 63 ans. « Nous demandons seulement une élection juste et équitable, a déclaré Vatanen à RMC Sport. Je ne dis pas que la FIA favorise Todt. Je demande seulement que les règles de démocratie soient appliquées pour les deux candidats. La loi en France est très stricte sur la neutralité. Et c’est ce qu’on demande pour la crédibilité (du scrutin). »

Vatanen viré du bureau de Mosley au bout de trois minutes

« Si M. Vatanen avait pris la peine d’examiner les procédures en place, il aurait compris qu’elles offrent plus de garanties que celles qu’il demande à la cour d’imposer », lui a répondu la FIA. « En peine d’expliquer cette action légale », le gouvernement mondial du sport automobile a indiqué suivre « plusieurs accusations formulées dans les médias par M. Vatanen qui tendent à jeter un doute sur l’intégrité du personnel de la FIA et du processus électoral de la FIA. M. Vatanen n’a toutefois pas répondu à notre invitation à préciser et étayer ses accusations. »

Ari Vatanen, 57 ans, a-t-il les moyens d’enrayer la marche triomphante de Jean Todt lors de l’assemblée générale de la FIA ? Le Français dispose de nombreuses connexions parmi les puissants des 132 membres-électeurs de la FIA, alors que Vatanen ne laisse pas indifférent les petits votants, les représentants de Jordanie, de Chypre, des Pays-Bas, de Jordanie, et de Finlande notamment s’étant ralliés au trouble-fête. Todt, que tout le monde voyait gagner dans un fauteuil il y a peu encore, souffre du soutien affiché de Max Mosley, et moins ouvertement de celui de Bernie Ecclestone, l’argentier de la F1. Le septuple champion du monde Michael Schumacher a également apporté son soutien à son ancien patron chez Ferrari. Vatanen ne devrait vraisemblablement pas inverser le cours de l’histoire qui verrait l’arrivée d’un nouveau français à la tête de la FIA, seize ans après la fin de règne de Jean-Marie Balestre (1985-1993), mais les attaques du Finlandais ne laisse pas la FIA de marbre. Mosley a reçu Vatanen dans son bureau à deux reprises à Suzuka et en début de semaine. Des entrevues qui n’ont pas excédé les trois minutes…, l’Anglais écourtant à chaque fois les échanges.

C’est dans ce climat délétère que le successeur de Max Mosley doit être élu le 23 octobre au siège parisien de la FIA.

FERMER XCrédit : Reuters


flèche Sur le web : http://www.rmc.fr/edito/sport/92131...
Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.20
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.