F1 - Ecclestone veut une course de nuit à Melbourne
Article mis en ligne le 25 octobre 2009
dernière modification le 4 octobre 2014

par Webmestre
Imprimer logo imprimer

Le gouvernement et le contrat signé s’y opposent
Le plus tard sera le mieux pour EcclestoneBernie Ecclestone est à nouveau en train de mettre la pression sur les organisateurs du Grand Prix d’Australie.

Le directeur de la FOM, après avoir poussé pour une course de nuit et ayant finalement obtenu le concept de course au crépuscule en début d’année, veut encore retarder l’heure de départ pour l’édition 2010.

Un nouveau contrat a été signé pour la course en mars prochain sur le tracé de l’Albert Park, et il est semble que le départ à 17h locale est expressément mentionné dans le document, ne nécessitant dès lors pas de lumière artificielle.

Les pilotes se sont plaints cette année des longues ombres et des reflets du soleil à la fin de la course mais Ecclestone faisait l’éloge de ce concept, bien meilleur pour les audiences télévisées en Europe.

Il a récemment déclaré au journal local Sunday Herald Sun qu’il était en négociations avec l’organisateur Ron Walker pour un départ encore plus tardif : « Quand vous dites que l’an passé c’était crépusculaire, je ne sais pas combien crépusculaire ça a pu être. »

« Plus nous obtiendrons une heure de départ tardive et mieux ce sera pour nous. Ron et moi sommes en cours de discutions à propos de ces choses », poursuit le britannique de 78 ans.

Un porte parole du gouvernement australien déclarait quant à lui que le refus du concept de course de nuit était « non négociable ».

« Nous avons une position ferme sur l’heure à laquelle la course doit être tenue. Bernie Ecclestone est également au courant de notre position et l’heure de la course ne sera pas décalée. »

Le Grand Prix d’Australie, qui ne sera l’ouverture de la saison en 2010, est prévu le 28 mars prochain.

> Le 25/10/2009 à 11h07 par V. GUYON


flèche Sur le web : http://www.fan-f1.com/actualite-914...
Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.20
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.