Todt veut un Grand Prix en France
Article mis en ligne le 3 novembre 2009
dernière modification le 4 octobre 2014

par Webmestre
Imprimer logo imprimer

Jean Todt a exprimé lundi, lors d’une rencontre avec François Fillon, son souhait de voir revenir le Grand Prix de France sur l’échiquier mondial. Le nouveau patron de la FIA a parlé avec le Premier ministre de la création d’un « nouveau circuit éventuel mais surtout de l’importance que le Grand Prix de France reste au calendrier, ce qui n’est pas le cas pour l’instant ». « Il y a au moins trois sites qui pourraient accueillir le circuit en France : Le Mans, Magny-Cours et Paul Ricard. Je trouve qu’il serait dommage que ce pays n’ait pas un Grand Prix », a-t-il ajouté. Concernant le choix d’un nouveau site, sur lequel rien n’est tranché, Todt a déclaré qu’il ne relevait pas du « rôle du président de la FIA de décider de (la localisation) d’un circuit ». L’épreuve était absente de la compétition cette année pour la première fois depuis 1955, principalement pour des raisons financières (avec AFP).


flèche Sur le web : http://www.lequipe.fr/Formule1/brev...
Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.20
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.