Ferrari critique la FIA
Article mis en ligne le 5 novembre 2009
dernière modification le 4 octobre 2014

par Webmestre
Imprimer logo imprimer

Ferrari a publié un communiqué cinglant suite à l’annonce du retrait de Toyota. Selon la Scuderia, c’est surtout la FIA qui est responsable des départs de plusieurs constructeurs.

L’annonce de l’arrêt du programme F1 de Toyota est un coup dur pour la FOTA et pour Ferrari, qui est l’une des équipes les plus impliquées dans l’association.

L’écurie italienne a fait part de son opinion suite à ce départ. Elle met une nouvelle fois en cause le niveau des équipes qui doivent débuter en 2010.

« La Formule 1 continue de perdre des éléments importants : au cours des 12 derniers mois, Honda, BMW, Bridgestone et ce matin Toyota ont annoncé leurs départs » indique le communiqué de la Scuderia.

« En échange, si l’on peut dire, Manor, Lotus (en raison de l’équipe de Colin Chapman, Jim Clark et Ayrton Senna, pour en citer quelques uns, mais il y a eu de choses en plus du nom), USF1 et Campos Meta sont arrivés. Vous pourriez dire “c’est la même chose” parce que c’est suffisant pour avoir des concurrents. »

« Mais ce n’est pas totalement vrai et il faudra voir l’an prochain si nous serons aussi nombreux à Bahreïn sur la grille de départ de la saison 2010 et combien nous serons à la fin de la saison. »

Pour Ferrari, la responsable de ces départs n’est donc pas la crise, mais la FIA : « En réalité, la série de départs est plus le résultat d’une guerre contre les grands constructeurs menée par ceux qui ont dirigés le sport, que les effets de l’économie » précise le communiqué.

Vincent Lalanne-Sicaud


flèche Sur le web : http://www.f1-action.net/infos/arti...
Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.20
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.