Aérodrome Verneuil-Les Mureaux : « On ne dépassera pas les 20.000 mouvements par an »
Article mis en ligne le 23 novembre 2009
dernière modification le 4 octobre 2014

par Webmestre
Imprimer logo imprimer

Lundi 30 novembre, une commission consultative de l’Environnement à la sous-préfecture de Mantes-la-Jolie devrait autoriser l’ouverture de l’aérodrome de Verneuil-Les Mureaux aux ULM. 

Essais de vols d’ULM

Les associations locales comme l’Association Environnement Val de Seine (AEVS) tirent la sonnette d’alarme sur les nuisances sonores et autres désagréments liés à l’ouverture aux ULM de l’espace d’atterrissage intercommunal.

Pourtant, pour parer à ces inquiétudes, le président du SIVU (syndicat qui gère l’aérodrome) Eugène Dalle, a réalisé en juin dernier des essais de vol d’ULM en présence d’associations pour rendre compte du niveau sonore. Il s’était également engagé à ne pas dépasser les 20.000 mouvements par an.

Pour ceux qui auraient raté cet épisode et pour replacer le débat dans son actualité, nous remettons, en une, le reportage réalisé par nos soins à l’issue de la présentation d’ULM sur l’aérodrome de Verneuil-Les Mureaux.

La suite de ce débat c’est pour lundi.

L’ordre du jour de la commission :

Présentation par le SIVU du cahier des charges élaboré en concertation avec la DGAC sur la définition des critères d’acceptation des ULM. 
Compte rendu de la démonstration des ULM du 04.06.2009.
Présentation par le SIVU du bilan de la période d’essai.
Questions diverses.


flèche Sur le web : http://www.mediaseine.fr/Aerodrome-...
Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.20
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.