USA : des sacs de supermarché payants pour dépolluer une rivière
Article mis en ligne le 10 janvier 2010
dernière modification le 4 octobre 2014

par Webmestre
Imprimer logo imprimer

A partir du 1er janvier, les habitants de Washington vont payer 5 cents un sac plastique ou de papier dans tous les magasins d’alimentation de la capitale américaine, une mesure destinée à financer la dépollution d’une rivière.

« Cette taxe sur les sacs en plastique est la première en son genre », a affirmé la mairie de Washington jeudi dans un communiqué.

En matière d’incitations à limiter l’usage des sacs non-biodégradables, les Etats-Unis se placent loin derrière l’Europe où des mesures ont été instituées en Irlande, en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Suède notamment.

La ville de San Francisco (ouest) a réussi à bannir en 2008 les sacs en plastique des supermarchés, ordonnant l’usage de sacs en papier, mais cette année, la municipalité de Seattle (nord-ouest) a dû renoncer, après un référendum, à imposer une taxe de 20 cents sur les sacs en plastique.

« J’ai signé cette loi afin de réduire le volume de sacs jetables qui polluent nos cours d’eau. Nous voulons que tout le monde sache qu’on peut sauver la rivière et économiser 5 cents si on apporte son propre sac quand on fait des courses », a expliqué le maire de Washington, Adrian Fenty.

Sur les 5 cents, 3 ou 4 cents iront au Fonds de nettoyage et de protection de la rivière Anacostia, qui se jette dans le Potomac à Washington.

Quelque 122.000 sacs réutilisables vont être distribués aux consommateurs et les détaillants sont encouragés à récompenser les acheteurs équipés de sacs d’un crédit de 5 cents.

Des sacs en plastique continueront toutefois d’être distribués gratuitement lorsqu’ils sont utilisés pour empaqueter des journaux, des produits congelés, de la boulangerie ou des médicaments sur ordonnance.

Les grands fabricants de plastique, réunis au sein de l’American Chemistry Council, s’étaient élevés, lors de l’adoption de la mesure cet été, contre « la décision malencontreuse et inutile du conseil municipal de Washington » qui va « coûter aux familles 5 millions de dollars en 2010 ».
AFP


flèche Sur le web : http://news.fr.msn.com/ecologie/art...
Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.20
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.