Renault construirait une usine près d’Alger
Article mis en ligne le 10 février 2010
dernière modification le 4 octobre 2014

par Webmestre
logo imprimer

Renault envisagerait la construction d’une usine dans la banlieue d’Alger capable de produire 50 000 véhicules par an, affirme Le Monde dans son édition de mercredi.

Selon le quotidien du soir, cette usine devrait être implantée à Rouiba, dans la banlieue d’Alger et aura « pour vocation d’assembler trois modèles de véhicules : la Logan et la Sandero (de la marque Dacia, la filiale roumaine de Renault) et la Symbol (une berline actuellement fabriquée en Turquie) ».

Le projet de Renault « doit encore recevoir le feu vert du Comité national de l’investissement, une structure interministérielle », précise toutefois le journal.

Renault n’a pas confirmé cette information. « On étudie de nombreuses implantations et notamment en Algérie », a indiqué une porte-parole du constructeur, ajoutant au sujet d’une éventuelle construction d’usine à Rouiba : « ceci n’est que spéculation ».

« C’est complètement prématuré, le projet, s’il est finalisé, doit passer devant le Conseil national d’investissements, cela peut prendre du temps », a ajouté une autre source française proche du dossier.

Selon Le Monde, Renault devrait s’atteler les services d’un partenaire local, la SNVI (Société nationale des véhicules industriels), qui sera majoritaire au capital de le nouvelle entreprise conformément à la loi algérienne. « Elle (la SNVI, ndlr) mettra à disposition le site mais Renault, actionnaire à hauteur de 49%, gérera l’ensemble », détaille Le Monde.


flèche Sur le web : http://www.leparisien.fr/economie/r...



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.