Perte nette plus que triplée pour PSA en 2009
Article mis en ligne le 10 février 2010
dernière modification le 4 octobre 2014

par Webmestre

AFP
Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën a annoncé mercredi une perte nette de 1,161 milliard d’euros en 2009, contre une perte nette de 363 millions un an auparavant, pour un chiffre d’affaires en baisse de 10,9 % à 48,417 milliards d’euros. Le groupe vise un bénéfice opérationnel courant au premier semestre 2010, après avoir enregistré une perte opérationnelle courante de 689 millions d’euros en 2009, a-t-il indiqué dans un communiqué.

« Nos résultats financiers 2009 montrent une nette amélioration de notre performance au second semestre, mais reflètent aussi la gravité de la crise affectant l’industrie automobile », a déclaré le président du directoire de PSA Philippe Varin, cité dans le communiqué. Au second semestre 2009, PSA a enregistré un bénéfice opérationnel courant de 137 millions d’euros, venant après la perte opérationnelle courante de 826 millions du premier semestre.

Philippe Varin considère qu’en 2010, « les conditions de marché continueront à être difficiles ». PSA table sur une baisse des marchés automobiles de l’ordre de 9 % en Europe, zone où il a réalisé l’an dernier les deux tiers de ses ventes. Le patron de PSA estime que le groupe « devrait continuer à améliorer (ses) parts de marché ». Il entend maintenir la « dynamique de lancement de nouveaux modèles », et s’appuiera notamment sur la réduction des coûts et une meilleure utilisation des capacités de production.


Quelques chiffres...

Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.