WWOOFing & WOOFING : les vacances écolo et gratuites
Article mis en ligne le 9 mai 2010
dernière modification le 4 octobre 2014

par Webmestre

Le wwoofing ou woofing, un principe simple :
wwoofing en Inde- huile de coude contre hébergement.
Cette expression vient de : « wwoofer » ; Willing Worker on Organic Farms, travailleur bénévole sur des fermes biologiques.

Faire du wwoofing, c’est :

  • partager la vie d’une famille ou d’une communauté sur leur ferme,
  • apprendre à jardiner, récolter, fendre le bois, faire mille et un petits travaux, vivre de la terre,
  • apprendre une langue étrangère ou tout simplement retrouver le contact avec la nature.
    Durée de travail : de 4 à 7 h par jour soit environ 25-30 heures par semaine.
    Une éthique bio : Le woofing a été créé dans le but de promouvoir le développement durable en enseignant aux jeunes qui sont intéressés les techniques d’agriculture biologique.
    Le wwoofing, comment ça marche ?

Wwoofing en Australie
Pour le WWOOFer :

  • nourri et logé contre une participation aux travaux de la ferme (animaux, cultures…).

Une expérience qui permet :

  • de découvrir les techniques de l’agriculture biologique,
  • de connaître des façons de vivre saines, alternatives,
  • d’offrir aux citadins une expérience de la vie et du fonctionnement des fermes,
  • de visiter la région en s’intégrant à la vie locale.

Pour l’hôte : une expérience unique et inoubliable
Le WWOOFer accueilli participera :

  • aux activités (au jardin, au potager, au verger, aux fleurs, aux animaux…),
  • à la vie familiale (partager des repas, discuter de la vie rurale...

Une rencontre forte en découvertes : partager et faire découvrir son univers à quelqu’un de volontaire, désireux de s’impliquer dans les activités.
Pour plus d’informations

Posez vos questions sur le forum Woofing

Association internationale de wwoofing

Wwoof en France


Quelques chiffres...

Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.