Succès écologiste : FNE réclame l’abandon de projets contraires à l’environnement
AFP
Article mis en ligne le 10 juin 2009
logo imprimer

PARIS - La fédération France nature environnement (FNE) a demandé lundi au gouvernement de tirer les leçons du succès d’Europe Ecologie aux Européennes, et d’abandonner les projets contraires à l’esprit du Grenelle de l’environnement.

« Le résultat des élections européennes démontre qu’une lame de fond écologique se soulève dans la société française, qui contrairement à bien des décideurs, a compris la réalité de l’urgence écologique », a déclaré dans un communiqué le porte-parole de FNE, Arnaud Gossement,

FNE (3.000 associations) exige notamment l’abandon du projet de circuit de Formule 1 dans les Yvelines et un moratoire sur tout projet de terminal comme celui du Verdon-sur-Mer, à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde.

FNE demande encore le retrait de la réforme assouplissant le régime d’autorisation et de contrôle des installations industrielles à risques qui doit entrer en vigueur avant le 17 juin.

Dans le secteur agricole, elle réclame l’interdiction immédiate de l’insecticide Cruiser dont elle a demandé l’annulation de l’autorisation en justice.

Elle souhaite enfin une réforme de la fiscalité écologique avec la mise en place de la contribution climat-énergie, d’une fiscalité dissuasive sur l’incinération des déchets, de l’éco-taxe sur les poids-lourds.

(©AFP / 08 juin 2009 11h24)


flèche Sur le web : http://www.romandie.com/infos/news2...

Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.