GP de Grande-Bretagne de F1 : les potentiels adieux de Silverstone
Article mis en ligne le 21 juin 2009
Imprimer logo imprimer

Tribunes rustiques mais bondées, piste étroite d’un autre temps, Silverstone, qui accueille depuis 22 ans le Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1, devrait dimanche après la course dire adieu à la discipline reine du sport automobile.

C’est l’Allemand Sebastian Vettel qui prendra le départ en pole position, au volant d’une Red Bull plus rapide que jamais. Pour la première fois de la saison peut-être, l’Allemand semble avoir une meilleure monoplace que son rival et leader du Championnat, Jenson Button, sixième samedi. Aux essais libres de vendredi et samedi, Vettel était au minimum 8/10e de seconde plus rapide que le Britannique.

Le circuit de Donington (près de Nottingham, 190 km de Londres), qui accueillait jusqu’à présent les épreuves de Moto GP, est prévu pour prendre la succession de Silverstone pour les 17 années à venir. En échange, ce dernier (125 km de Londres) reçoit les courses de moto.

Silverstone bénéficie pourtant du soutien des pilotes. « C’est un circuit que j’adore, rapide, comme Spa ou Suzuka. C’est vraiment un des meilleurs du calendrier. Il l’a été ces dernières décennies », estime le Britannique Jenson Button (Brawn GP), leader du Championnat.
Lire aussi

1. F1 : les écuries réunies en association (Fota) décidées à monter un championnat parallèle
2. Les chances de Porsche d’obtenir une aide publique « s’amoindrissent »
3. Michelin prévoit d’ouvrir une usine en Inde d’ici trois ans

lire la suite

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • sylverstone-0.jpg
  • 24.5 ko / JPEG
Forum
Répondre à cet article

Prochainement

Pas d'évènements à venir

Quelques chiffres...



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.20
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.