David et Goliath
Article mis en ligne le 30 août 2009
dernière modification le 14 juillet 2009

par Webmestre
logo imprimer

Impressionnant !
C’est le terme qui vient à l’esprit quand on prend conscience de l’incroyable disparité de moyens entre le Collectif Flins Sans F1 et les promoteurs du projet de formule 1.

Les annonce faites par le Conseil Général sur les moyens dépensé en communication : 3.700.000 euros, les études : 2.700.000 euros donnent le tournis.

Les « économies » faites depuis 3 ans (quid de la préméditation du projet...) dans l’équilibre budgétaire attendu d’un organisme public : 60.000.000 euros par an ! 180.000.000 euros non alloués aux besoins en investissement pour les créations d’emploi, les infrastructures ont de quoi laisser perplexe...

L’annonce d’un hypothétique brevet sur des « pièges à son » financé en partie par des fonds publics laisse songeur quant à la démarche collective du Conseil Général.

Les plaquettes de promotion voire de propagande sur papier glacé, les « concertations-débats » avec projections, retransmission vidéo, les buffets pour les élus, les unes des divers journaux nationaux...

Les « concertations » sont d’ailleurs un sommet dans le genre :
pas de greffier annoncé pour éditer un compte rendu, des temps de parole parfaitement déséquilibrés, aucune réponse précise, des erreurs sensibles sont même faites à vouloir contrer les arguments du Collectif Flins sans F1 : Ils se servent eux-même des données de Magny-cours, ne dissimulant pas leur volonté de « purger » la Nièvre de ses emplois et infrastructures.

D’innombrables essais de passages en force : annonce expresse sans débat du projet, détournement de l’utilisation « annoncée » du terrain, fouilles, discrétion sur les études de marché, pas de permis de construire, une partie dans une zone inondable inconstructible... Quel élément répond aux obligations légales ? La liste se raccourcit de jour en jour.

Et pourtant, la crédulité et la confiance ne veulent pas « s’imprégner » dans les esprits, pire, une défiance à l’égard des « décisionnaires » à l’air de vouloir s’installer.

Le cas est assez grave dans l’équilibre démocratique pour ne pas être soulevé.

Le collectif Flins sans F1, fort de ses 530 membres et de toutes les associations qui le soutiennent, ne désarme pas, mieux, il se consolide, bénévolement...

Des comités locaux se forment, le fonctionnement en réseau commence à se mettre en place, les initiatives se multiplient. A la vue de l’obstruction que veut faire le Conseil Général, il apparaît essentiel de se mobiliser le plus possible dans des actions de proximité, d’informations, de sensibilisation...

Toutes les volontés sont les bienvenues pour aider à ce travail.

Le collectif Flins sans F1

Vous pouvez contacter :

Les listes de diffusion

Pour créer ou rentrer en contact avec un Comité local :

Le Collectif Flins sans F1 est domicilié à :

Mairie

1, place Bargeton

78250 Mézy sur Seine

Vous pouvez soutenir financièrement par chèque (ordre : collectif Flins sans F1) le collectif dans ses diverses actions (réunions publiques, tracts, hébergement du site....)


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • goliath.jpg
  • 197.8 ko / JPEG


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.