Communiqué de presse du 27 juin 2009
Article mis en ligne le 30 juin 2009
dernière modification le 29 juin 2009
logo imprimer

AUX MUREAUX, LE CONSEIL GENERAL EN PANNE DE REPONSES

Le Conseil Général a organisé sa deuxième réunion débat le 26 juin au Cinéma des Mureaux.

Comme à Flins, l’ensemble des questions posées par le Collectif Flins sans F1, les habitants et les associations qui assistaient à ce débat, sont restées sans réponse satisfaisante.

Les 250 personnes présentes dans la salle, très remontées contre ce simulacre de concertation, ressortent encore plus mobilisées contre ce projet de circuit. Ils attendaient autre chose que cette opération de « promotion », en particulier en ce qui concerne la partie emploi, toujours si peu étayée.

Il est étonnant d’ailleurs que le Conseil Général qui se targue d’avoir accumulé un « trésor de guerre » de 60 millions d’euros par an depuis trois ans, n’ait pas utilisé cette manne pour soutenir l’économie locale et le maintien et la création d’emplois.

Pas plus de réponses convaincantes sur les nuisances environnementales (eau, bruit, CO²), l’avenir de l’agriculture biologique, l’aggravation de la circulation…

Quant-au coût total de cette opération, financée sur argent public, le chiffre annoncé (112 millions d’Euro) n’est absolument pas crédible (350 millions d’Euro pour les autres circuits de F1).

Rien n’est décidé à ce jour, mais si le Conseil Général s’obstine, la mobilisation de la population ne pourra que s’accentuer.

Le collectif Flins sans F1, force majeure de l’opposition à travers ces nombreux élus, associations, comités de ville, citoyens de Seine Aval, demande à être reçu en priorité par le nouveau Président du Conseil Général pour exposer de vive voix les raisons pour lesquelles ce projet doit être abandonné.

Voir l’article de la réunion du 26 juin aux Mureaux, sur le site du Collectif www.collectif-sansf1.fr

Le Collectif Flins sans F1

Porte-Parole :

  • Brigitte ALBRIEUX  : 01.30.95.26.55
  • Laurette FLEURY  : laurette.fleury@free.fr
  • Jean MALLET  : jean.mallet7@orange.fr 06.74.53.39.84
  • Philippe BAUDOIN  : philippebaudoin@wanadoo.fr 01.30.91.91.28



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.