Réponse de Mr. Alain LIPIETZ au Collectif Flins Sans F1.
Article mis en ligne le 24 septembre 2009
dernière modification le 25 septembre 2009
logo imprimer

jeudi 24 septembre 2009

Collectif Flins sans F1

Chères et chers amis

Je soutiens très vigoureusement votre action contre le circuit F1, à Flins ou ailleurs. Pour les nombreuses raisons environnementales que vous dites. Raisons locales (la nappe phréatique, l’urbanisation, le vacarme) et raisons globales. Cette publicité pour un sport et un style de conduite mettant en danger l’écosystème planétaire, par la croissance de l’effet de serre, est scandaleuse. En 2020, l’idée même d’un tel circuit sera considérée avec incrédulité et horreur.

Mais j’insiste aussi, avec vous, sur l’importance stratégique de la sauvegarde de zones agricoles dédiées à l’agriculture bio de proximité. Il n’y en a plus guère en Ile de France, et cette rareté contribue à l’illusion que « le bio, c’est forcément cher et c’est bon pour les riches ». Or la nourriture saine est la base de la santé, l’inégalité dans l’accès à une nourriture saine est l’une des causes de l’inégalité sociale devant la maladie et la vieillesse.

Je me permets d’attirer votre attention sur un petit film de mon site électoral :
http://lipietz2009.net/spip.php?article17

Quant à l’argument de l’emploi, le site de Flins pourrait devenir un laboratoire de recherche et un centre de formation sur la reconversion verte de l’industrie automobile, ou un centre de production de bus à gaz…Cela créerait beaucoup plus d’emplois.

Le circuit F1 n’est qu’un exemple de l’envahissement des terres agricoles des Yvelines par la toute-puissance (menacée) de l’automobile. Il y a aussi l’autoroute A 104 , la voie express de la Vallée de la Mauldre (ex A 88), etc. Une autoroute ça va, c’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes » dirait un ministre tristement célèbre.

Nous comptons aborder ce thème dans nos prochaines réunions débats, spécialement le Mercredi 30 septembre à Carrières-sous-Poissy, Salle Raymond MAZIERES - rue des Ecluses - Bd Pelletier (à 20h 30), avec Mireille Ferri, vice-présidente verte du Conseil régional, responsable du Schéma directeur de l’Île de France.

J’espère avoir le plaisir de vous y rencontrer.

Bien cordialement

Alain LIPIETZ

P.S. :

Alain Lipietz est économiste ancien député européen et se présente pour Europe Écologie aux élections législatives de la 12ème circonscription des Yvelines les 11 et 18 octobre prochain.


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • VP_AlainLipietz.jpg
  • 46.2 ko / JPEG


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.