Va-t-on manquer d’eau ?
Article mis en ligne le 8 janvier 2010
logo imprimer

C’est la question abordée par les prochaines causeries, qui auront lieu le vendredi 15 janvier à 20h30 au foyer municipal de Meulan, 50 rue Gambetta.

PAR Rodrigo Acosta |

Aujourd’hui plus d’un milliard d’êtres humains n’ont pas accès à l’eau potable. Si rien ne change la moitié des habitants du monde risque de manquer d’eau dans trente ans.

Symbolisant cruellement les inégalités qui déchirent la planète, l’accès à l’eau sera l’un des enjeux majeurs pour l’humanité au XXIe siècle. Les solutions existent. La volonté politique de les mettre en œuvre existe-t-elle ?

Venez en parler avec

  • Marc Laimé, membre de l’institut européen de recherche sur les politiques de l’eau. Après plusieurs années d’enquête, il a publié en 2003 “Le dossier de l’eau : pénurie, pollution, corruption » et plus récemment « témoins de l’eau” (2009) ; Marc Laimé est aussi membre de la WWF, organisation mondiale de protection de l’environnement
  • Barrah Mikail, chercheur à l’Institut des Relations Internationales, spécialiste du Proche Orient, il a publié en 2008 “l’eau, source de menaces” ou il évoque les enjeux géopolitiques de cet or bleu
  • Pierre Victoria, gouverneur au Conseil Mondial de l’Eau. Il a notamment été très impliqué dans l’organisation du dernier “Forum Mondial de l’Eau”
  • Guy Fradin, directeur général de l’agence de l’eau Seine – Normandie, ancien directeur de cabinet du ministère de l’environnement
  • Bernard Rousseau de l’association France Nature Environnement
    Vendredi 15 janvier à 20 h 30

au Foyer Municipal - 50 rue Gambetta - Meulan

Entrée libre


flèche Sur le web : http://www.nouvelles-des-deux-rives...



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.