Communiqué de Presse Val d’Oise
Article mis en ligne le 18 janvier 2010
logo imprimer

Pathétique, le combat pro Formule 1 du maire de Sarcelles !

Le Maire de Sarcelles n’a aucune carte maîtresse en main pour réaliser un tel projet. La carte du projet qu’il vient de publier dans Le Parisien montre un projet à l’étroit, coincé entre des communes voisines qui ne le suivent pas (Ecouen, Le Plessis Gassot, Bouqueval ou Gonesse). Du vaste complexe d’aménagement sur plusieurs centaines d’hectares d’excellentes terres agricoles et de plusieurs dizaines de milliers d’emplois, annoncés initialement, il ne reste plus que deux projets indépendants et éloignés géographiquement : le circuit F1 sur Villiers-le-Bel et le Dôme-Pôle sportif de 25 000 places sur Sarcelles.

François Pupponi ne donne toujours aucune indication sur le financement des infrastructures de transport indispensables au projet. Faut-il lui rappeler que le Président actuel de la Région refuse tout financement régional pour un circuit F1 et qu’il en sera de même quelque soit le résultat de l’élection régionale de mars prochain.

Pour le Collectif Val d’Oise sans F1, le circuit F1 et tout autre circuit d’engins motorisés ne se feront pas en Plaine de France. Avec les Collectifs de Val d’Europe et de Flins, les interventions se poursuivent afin d’obtenir une décision claire du gouvernement contre tout projet de circuit F1 en Ile de France.

www.valdoisesansf1.org




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.