Fillon veut un grand prix de France sur un circuit provisoire
AFP

http://www.lepoint.fr/actualites-sport/2009-05-29/f1-fillon-veut-un-grand-prix-de-france-sur-un-circuit-provisoire/921/0/347707

Article mis en ligne le 23 mai 2009
dernière modification le 31 mai 2009
logo imprimer

et défend un environnement provisoire...

F1 : Fillon veut un grand prix de France sur un circuit provisoire

Le Premier ministre français François Fillon a fait part vendredi de sa volonté de voir organiser un grand prix de Formule 1 en France « en 2010, 2011 », sur un circuit provisoire dans un premier temps.

Vos outils
Imprimez Réagissez Classez
Le Premier ministre François Fillon a fait part vendredi de sa volonté de voir organiser un grand prix de Formule 1 en France « en 2010, 2011 », sur un circuit provisoire dans un premier temps.

S’exprimant sur Europe 1, M. Fillon a expliqué que c’était « la France qui avait inventé la compétition automobile ». « Le premier grand prix de Formule 1 a eu lieu en France », a-t-il insisté, ajoutant que les deux constructeurs automobiles français avaient « besoin de cette vitrine pour continuer à se développer ».

Il a assuré que le « gouvernement ferait tout pour qu’il y ait le plus vite possible à partir de 2010/2011 un grand prix en France ».

« On est en train de regarder sur quel circuit. Faut-il en construire un nouveau ? c’est probable. Ca prendra sans doute un peu de temps. Est-ce qu’il faut, en attendant, que le grand prix se déroule sur un circuit existant, nous sommes en train d’en parler », a poursuivi le chef du gouvernement.

Selon lui, ce sera « nécessaire » car « la durée de construction d’un circuit est telle qu’elle nous emmènerait jusqu’en 2012 ».

« Or, on ne peut pas accepter qu’il n’y ait pas de grand prix de F1 d’ici 2012 », a conclu François Fillon.

Trois sites sont candidats pour l’organisation du Grand Prix de France : Flins-Les Mureaux (Yvelines), Val-de-France (Sarcelles, Val d’oise) et Magny-Cours II (Nièvre), où s’est déroulée la course jusqu’en 2008.

Le circuit Paul Ricard, situé au Castellet (Var), a annoncé le 22 mai étudier la possibilité de se porter candidat pour organiser le Grand Prix de France.

L’hypothèse de Flins-Les Mureaux, au départ privilégiée par François Fillon et le secrétaire d’Etat aux Sports Bernard Laporte, se heurte notamment à l’opposition du ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo, le site choisi se situant sur des captages d’eau qui alimentent quelque 500.000 foyers.

Le Grand Prix de France ne figure pas au calendrier 2009 du Championnat du monde de formule 1.


Forum
Répondre à cet article

Prochainement

Pas d'évènements à venir

Quelques chiffres...



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.