Le désespoir est dans le pré
Article mis en ligne le 26 septembre 2010
logo imprimer

Vendredi 1er octobre, France 4 diffusera “Le désespoir est dans le pré”, un documentaire réalisé par Olivier Delacroix sur les difficultés dans lesquelles se débat le monde agricole.

Un petit veau qu’on laisse mourir parce qu’il vaut moins que la consultation du vétérinaire qui pourrait le sauver, dix euros d’essence dans le réservoir, pas plus, et encore, par chance, la carte bleue de Claire n’est pas refusée… “Depuis la crise du lait, je ne me prélève plus de salaire”, explique son mari, Nicolas. Le paradoxe est identique pour tous les exploitants : plus ils vendent, plus ils perdent d’argent. Résultat, des exploitations surendettées et des agriculteurs incapables de faire face à leurs échéances de remboursement.

La désillusion est sévère pour ces hommes et ces femmes qui, souvent, travaillent 70 heures par semaine, parfois plus. Et pourtant, leurs terres, leurs animaux, leur métier sont leur passion. “On ne demande pas des aides, mais simplement de pouvoir vivre dignement du fruit de notre travail”, clament-ils unanimement.

Un naufrage économique qui en provoque d’autres : la discorde s’installe souvent dans les couples. “Certains hésitent entre la bouteille et la corde”, lance David, désabusé.

Des propos que Olivier Delacroix rapporte avec beaucoup d’émotion. Petit-fils d’agriculteurs il essaie, à travers cette chronique de la vie de paysans ordinaires, d’alerter les pouvoirs publics.

Diffusion le 1er octobre à 20h35 sur France 4.


flèche Sur le web : http://teleobs.nouvelobs.com/rubriq...

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • 19365_big.jpg
  • 76.3 ko / JPEG


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.