Un flic infiltré chez les écolos anglais… devient écolo

De quoi être enthousiaste sur la conscience et également effrayé sur les méthodes employés et la durée d’infiltration. Que doit-il en être sur des enjeux politiques ou économiques plus importants.

Article mis en ligne le 12 janvier 2011

par Webmestre
logo imprimer

(De Londres) Pendant sept ans, l’officier de police Mark Kennedy a espionné les activistes verts. Aujourd’hui, il a changé de camp. Ses aveux ont fait capoter le procès de six militants accusés d’avoir voulu occuper une centrale à charbon.

Pour son premier contact avec l’écologie radicale, la taupe a soigneusement étudié son look. Bouc et cheveux longs, tatouages et boucles d’oreille : celui qui se présente comme Mark Stone ne détone pas dans le groupe d’activistes réunis, en août 2003, dans une ferme du nord de l’Angleterre.

En pleine canicule, les militants de Earth First ! , un groupuscule né aux Etats-Unis, qui prône l’action directe, planifient leurs prochaines opérations secrètes pour sauver la planète.

La Suite sur Rue89


flèche Sur le web : http://www.rue89.com/blog-londres/2...

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • ecologie_police_kennedy_inside.jpg
  • 64.2 ko / JPEG


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.