De la Tunisie à l’Egypte, un air de liberté
Article mis en ligne le 7 février 2011
logo imprimer

Réunion publique
Mercredi 9 février 2011 à 20 h30
Salle Jacques Brel

La liberté vient d’éclore en Tunisie.

En France, comme dans l’Union européenne et bien au-delà, tous les gouvernements successifs, sans
exception, ont entretenu de si bonnes relations avec le régime dictatorial de Ben Ali qu’en dépit des
organisations de droits de l’Homme et des associations tunisiennes de l’immigration, peu de concitoyens
ont perçu la chape de plomb qui recouvrait les Tunisiens.

Le courage du peuple tunisien, dans l’adversité puis dans la révolution de ces dernières semaines, est
pour tous les peuples, un exemple et un espoir.

En Egypte, des dizaines de milliers d’Egyptiens manifestent au Caire, à Alexandrie, à Suez… dans
toutes les grandes villes du pays, où la répression a déjà fait plus d’une centaine de morts. Ils crient,
eux aussi, leur refus de la misère, du népotisme, de la corruption, de la dictature.

En Algérie, en Jordanie, dans les térritoires palestiniens, à Oman, au Soudan et au Yémen… des milliers
de personnes descendent dans la rue et appellent à suivre l’exemple Tunisien.
Pour mieux comprendre la situation en Tunisie et dans les autres pays arabes,
pour apporter notre solidarité à ces peuples, qui font sou-er un espoir de
démocratie et de liberté.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.