Gaz de schiste : l’eau du bassin parisien est menacée !!!
Article mis en ligne le 2 mars 2011
dernière modification le 3 mars 2011
logo imprimer

Dans la série les apprentis sorciers en veulent toujours plus...

Sans aucune concertation avec les citoyens et les élus, des permis d’exploration ont été délivrés à des sociétés qui s’apprêtent à extraire le pétrole de schiste en utilisant la technique de fracturation hydraulique. Les permis déjà attribués et les demandes en cours d’instruction couvrent 80% de la Seine-et-Marne. Le « château d’eau » du bassin parisien est en danger.

L’exploitation du pétrole de schiste, c’est : destruction des paysages, risques de graves pollutions des nappes phréatiques, des sous-sols et de l’air, trafic routier insupportable, prélèvements d’énormes quantités d’eau, utilisation massive de produits toxiques, cancers et maladies chroniques.
Les risques sont présents dès la phase d’exploration !

Vous vous sentez concernés ?

Venez dire NON aux forages en répondant à l’appel
du Collectif STOP PETROLE DE SCHISTE 77 !

Rendez-vous à DOUE (Seine et Marne)
Samedi 5 mars 2011 à 15h

Non à la reprise des travaux !

Exigeons l’abrogation de tous les permis d’exploration !

Pour plus d’infos, voir ici

Pour éviter un Gasland Version Française :

A voir :


GasLand (Vostfr) 1/6
envoyé par superresistance. - Regardez les dernières vidéos d’actu.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.