Sorties culturelles
Article mis en ligne le 23 janvier 2012

par Webmestre
logo imprimer

Avenir Radieux, une fission française

Son spectacle sur Elf était exceptionnel, 3h00 haletantes.
journaliste d’investigation qui joue tous les personnage avec talent et brio
à ne pas louper :
les 27,28, 29 mars à Paris
30, 31 mars à Conflans sainte Honorine
4 mai à Villejuif

excellent et très rare à ce niveau , très accessible et très profond et documenté : il appelle ça du docu-théatre, car aucun texte n’est inventé, tout est vrai et tout est dans la mise en scène et le jeu de l’acteur époustouflant... et le prochain sera sur l’industrie d’armement , encore plus chaud !!

Voir le site

Les nouveaux chiens de garde

vendredi 10 février 2012 20:30 – 23:30

Cinéma Pandora d’Achères (6 Allée Simone Signoret, Place du Marché),


Agrandir le plan

Ciné-débat organisé par Attac78Nord
et le Cinéma Pandora d’Achères

débat avec Yannick Kergoat, réalisateur et co-animateur d’ACRIMED (Action-Critique-Médias) sur : Médias, pouvoirs et contre-pouvoirs

tract complet sur le site Attac78nord

Les autres dates de diffusion

film coréalisé par Gilles Balbastre et Yannick Kergoat

Les médias se proclament « contre-pouvoir ». Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations prémâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur.

En 1932, Paul Nizan publiait Les Chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en gardiens de l’ordre établi.
 Aujourd’hui, les chiens de garde, ce sont ces journalistes, éditorialistes et experts médiatiques devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, Les Nouveaux chiens de garde dressent l’état des lieux d’une presse volontiers oublieuse des valeurs de pluralisme, d’indépendance et d’objectivité qu’elle prétend incarner. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d’une information pervertie en marchandise.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.