Rencontre de Jean Mallet et Michel Lecat avec Mme la Préfète des Yvelines
Article mis en ligne le 4 juin 2009
dernière modification le 2 juin 2009

par jean mallet
logo imprimer

Mardi 2 juin, nous avons rencontré la Préfète des Yvelines pour lui parler du circuit de F1 à Flins.

Après une présentation de nos raisons de nous opposer à un circuit de formule 1 à Flins sous les aspects environnementaux, économiques et sociaux, nous lui avons demandé comment l’Etat intervenait dans ce projet, avec quel calendrier et sur quelle position (celle de Borloo/Jouanno ou celle de Fillon/Laporte) ?

Il ressort de cet entretien :

  • que le respect des normes, notamment environnementales, et des procédures est impératif,
  • que la Préfecture accompagne le projet, mais ne le pilote absolument pas, c’est le Conseil Général qui est maître d’ouvrage, les services de l’Etat n’ayant pas à assumer un rôle d’empêcheur, mais à fixer une « feuille de route » pour les différents projets,
  • que le délai initial fixé à juin 2011 ne pourra être tenu,
  • qu’un conseiller environnement a été détaché auprès de la Préfète sur ce projet par Jean-louis Borloo.

Par ailleurs, il semble confirmé qu’un site « temporaire » puisse être utilisé pour les prochains Grand Prix (Magny-Cours 2 ou Paul Ricard au Castelet ?).
De ce fait, et eu égard aux difficultés grandissantes du monde de la F1, elle pense qu’il n’y a peut être pas de raisons de s’inquiéter.

Ce qui semble aujourd’hui évident, c’est que le projet risque de traîner davantage dans le temps, d’autant que son principal soutien n’est plus à la tête du Conseil Général.
On a quelques raisons d’espérer, mais il ne faut absolument pas se démobiliser. Ne sombrons pas dans le défaitisme, mais ne crions pas victoire avant l’heure.

Mobilisons nous pour que la manifestation des Mureaux le 13 juin soit une grande réussite et un temps fort de l’opposition à un nouveau circuit de F1 à Flins ... ou ailleurs !

Jean Mallet, maire de Mézy-sur-Seine




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.