Le dossier du GP de France relancé
Article mis en ligne le 4 novembre 2009
dernière modification le 4 octobre 2014

par Webmestre
logo imprimer

F1 Todt a rencontré Fillon, la FFSA travaille
Le futur du Grand Prix de France passe probablement par un circuit déjà existant. Jean Todt a rencontré François Fillon pour évoquer le sujet et la FFSA continue d’y travailler.

La France a perdu son Grand Prix cette année et il ne reviendra pas l’an prochain. Depuis plusieurs mois, le futur de la course semblait passer par un nouveau circuit. Mais le projet de Marne-La-Vallée a été abandonné. Celui de Sarcelles ne fait plus parler de lui. Flins est très contesté par les pouvoirs politiques.

L’élection de Jean Todt à la tête de FIA pourrait relancer les discussions. Hier, le Français s’est entretenu avec Français Fillon et il a évoqué le dossier. A l’issue de cette réunion, Todt a confié que le plus probable est que la F1 revienne sur un circuit déjà existant.

Trois sont assez grands : Le Mans, mais il n’a pas l’homologation nécessaire, le Paul Ricard, qui peut accueillir la course mais qui n’a pas assez de tribunes, et évidemment Magny-Cours.

La FFSA, organisatrice des derniers GP de France, travaille également pour le retour de la course. Invité de l’émission Auto-Critiques sur Eurosport, Nicolas Deschaux a jugé « plausible » l’organisation d’un GP de France en 2011. Le Président de la FFSA a cependant précisé qu’il était capital d’avoir « une volonté politique forte » alors que de nombreux élus se sont opposés à la course récemment.

« On a une posture sans fondement sur des éléments objectifs » a précisé Nicolas Deschaux. « Aujourd’hui, sur le dossier Flins, on est en attente des différentes études et on a de vraies postures politiques, sans attendre des rapports d’experts. On a un non très péremptoire. »

« C’est une vraie difficulté. Lorsque vous vous battez pour avoir un Grand Prix de France, il faut que vous vous sentiez bienvenus au niveau politique. »

Nicolas Deschaux a également déploré que la volonté politique ne soit « pas en phase avec les attentes des Français », qui ont confirmé leur attachement au sport automobile dans un récent sondage commandé par la FFSA .

Vincent Lalanne-Sicaud


flèche Sur le web : http://www.f1-action.net/infos/arti...



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.