Ghosn admet des craintes quant au futur de la Formule 1
Article mis en ligne le 24 novembre 2009
dernière modification le 4 octobre 2014

par Webmestre
logo imprimer

Carlos Ghosn, PDG de Renault, estime que la Formule 1 risque de ne plus être importante pour la plupart de ses participants si elle ne répond pas aux nouveaux défis auxquels elle fait face, en partie à ceux provenant de l’environnement.

« Il y a des défis concernant l’équité et la façon d’allier la Formule 1 avec les inquiétudes environnementales. Pouvez-vous apporter zéro émission via la technologie ? Il y a donc beaucoup de questions concernant la Formule 1, » a déclaré Carlos Ghosn, dans une interview accordée au magazine Forbes India.

Quand il lui a été demandé si la Formule 1 était encore importante pour Renault à l’avenir, il a répondu : « Je ne pense pas qu’elle va être très importante pour qui que ce soit si elle ne répond pas à certaines des inquiétudes. »

« Je note que depuis l’an dernier, trois constructeurs automobiles se sont retirés de la Formule 1. Trois en une année ! Cela veut dire qu’il y a beaucoup de questions que nous devons résoudre. »

Carlos Ghosn a récemment annoncé qu’une décision sur le futur de Renault en Formule 1 sera prise avant la fin de l’année.


flèche Sur le web : http://www.toilef1.com/Ghosn-admet-...

Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.