Véhicules électriques et hybrides : les systèmes de recharge au coeur des discussions
Article mis en ligne le 8 décembre 2009
dernière modification le 4 octobre 2014

par Webmestre
logo imprimer

Par Séverine Alibeu
Le gouvernement français souhaite que 2 millions de véhicules électriques et hybrides rechargeables soient sur les routes de l’hexagone aux alentours de 2020. Un sacré challenge me direz-vous !

Parallèlement au développement du marché des véhicules « écolos », les infrastructures sont au coeur des discussions.

Le ministre de l’Industrie a d’ailleurs souligné récemment qu’il devenait urgent pour l’industrie automobile, les politiques et les entreprises de prendre des « décisions rapides » concernant la standardisation des systèmes de recharge pour ces véhicules dotés de technologies environnementales.

Christian Estrosi a mis en avant qu’il était « important que les industriels, les fournisseurs d’électricité, les entreprises délégataires d’exploitation des réseaux se mettent d’accord sur un standard unique pour permettre de dire aux usagers, aux futurs acteurs potentiels, si en 2010 ou en 2001 vous achetez un véhicule, ça ne posera aucun problème pour recharger quel que soit l’endroit ».

En effet, il faut que vous puissiez recharger votre véhicule électrique ou hybride rechargeable n’importe où dans le cadre de vos déplacements quotidiens, cela va de soi...

On peut constater qu’il reste du boulot sur la planche pour accélérer le marché des véhicules électriques et hybrides rechargeables en France...


flèche Sur le web : http://ecologie.caradisiac.com/Vehi...



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.