Une centrale photovoltaïque pour 2011 dans les Yvelines
Article mis en ligne le 11 décembre 2009
dernière modification le 4 octobre 2014

par Webmestre
logo imprimer

AFP - Une ferme photovoltaïque verra le jour d’ici 2001 à Triel-sur-Seine, dans les Yvelines, a annoncé jeudi Pierre Cardo, député UMP des Yvelines et président de la communauté d’agglomération des « Deux rives de Seine ».

Situé sur une ancienne décharge et à proximité d’un poste relais EDF, le site accueillera 15.000 panneaux solaires polycristallins sur cinq hectares pour une production estimée à 5 mégaWatts, soit l’équivalent de la consommation de 2.300 foyers.

Son coût global est estimé à 17 millions d’euros.

« L’idéal serait de couvrir à terme une zone de 55 hectares pour produire 20 mégaWatts et atteindre l’autonomie énergétique de l’agglomération », a déclaré M. Cardo lors d’une conférence de presse.

Le projet est en lice pour un appel d’offres lancé par le ministère de l’Ecologie dans le cadre du plan de développement des énergies renouvelables, qui prévoit notamment la construction d’au moins une centrale photovoltaïque par région d’ici 2011.

En Ile-de-France, deux autres projets concurrents se trouvent en Seine-et-Marne, selon le député. Le choix du ministre Jean-Louis Borloo est attendu pour juin 2010.

« Même si nous perdons le concours, le projet de Triel se fera car depuis septembre, Jean-Louis Borloo a majoré de 14% dans la zone comprenant les Yvelines le prix de rachat par EDF de l’électricité produite par les fermes solaires », a déclaré M. Cardo. Il a précisé que le site fera l’objet d’une « intégration paysagère ».

L’objectif affiché est de porter la part des énergies renouvelables à 23% de la consommation d’énergie d’ici 2020.


flèche Sur le web : http://www.france24.com/fr/20091210...



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.